01 novembre 2015

Paroles de détenus #1

« J'ai pas grand chose de plus à vous apprendre que c'que vous connaissez déjà en fait. On pourra dire c'qu'on voudra : que j'suis là-dedans depuis trop longtemps, que j'ai perdu la notion de réalité, que la société a évolué et m'a laissé d'côté. Tout ça, c'est sûrement vrai. Mais demandez à un type qui a perdu la vue d'vous parler du temps où il y voyait encore, et vous s'rez sur le cul d'apprendre que le type en question parle mieux d'votre foutue réalité qu'vous-même qui pensiez y voir très bien et très clair. Vous voyez... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2015

Le Cognassier / Partie 11 (Fin) : "Elle roule sur le côté et éclate en sanglots"

L'image vient de ce site (avec un texte inséré par la Baba) : http://france.jeditoo.com/Paca/luberon/bonnieux.htm#la-louve L'une des femmes du village s'affaire à ranger la devanture de sa boutique, lorsqu'elle voit passer ce véhicule qu'elle ne reconnaît pas. Elle hésite un instant, mais finit par se mettre en marche, l'esprit chamboulé par un affreux doute. Avec un rythme soutenu, elle parvient à maintenir sa cible à vue jusqu'à ce que celle-ci tourne dans une impasse. Affaiblie par sa course, la commère souffle un moment au coin... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 00:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2015

#cestnormalaumexique

Tulum, Mexique. Ouais, ça va, c'était joli.   Je reviens d'une semaine au Mexique avec ma femme, plus précisément de la région de la Riviera Maya (Cancùn, Playa del Carmen, etc...). C'était fantastique, mais ce pays a ses particularités auxquelles nous n'étions pas préparés...   Au Mexique, les gens roulent pour certaines et certains sans plaques d'immatriculation, "voire sans permis", nous a-t-on confié nonchalamment à l'hôtel. Haha, je ris. Je suis dans un bus mexicain qui n'a pas de ceinture et qui roule à 120 km/h,... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 octobre 2015

Le Cognassier / Partie 9 : "Un sourire, léger mais franc"

L'image vient de ce site (avec un texte inséré par la Baba) : http://france.jeditoo.com/Paca/luberon/bonnieux.htm#la-louve La voiture entre dans le hameau à l'heure où toutes et tous s'affairent encore ; les quelques personnes se trouvant dans les rues observent avec méfiance l'arrivée de l'étranger. Tom connaît bien sa ville et ses habitants, mais ressent pourtant le décalage dû aux années passées à l'ombre. Ce lieu a changé d'âme, lui-même est transformé. La prison a fait de lui un être froid, rugueux et indifférent : les... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 octobre 2015

Le Cognassier / Partie 7 : "Enfin, tout ce fracas ne sera plus en vain"

L'image vient de ce site (avec un texte inséré par la Baba) : http://france.jeditoo.com/Paca/luberon/bonnieux.htm#la-louve Allongé sur le capot, le regard fixé sur les nuages changeants, Tom savoure les derniers instants de sa liberté sans conditions, mais non sans conséquences. Il revoit cet homme, ce médecin, lui prodiguer les soins nécessaires à sa bonne santé. L'annonce d'Adeline avait eu l'effet d'un choc, et cet homme l'avait sorti de sa torpeur pour le remettre sur pieds : un type bien, un père de famille honnête et dévoué à... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2015

Le Cognassier / Partie 5 : "Les angles noueux et fleuris de son enfance"

L'image vient de ce site (avec un texte inséré par la Baba) : http://france.jeditoo.com/Paca/luberon/bonnieux.htm#la-louve « Tom... Toooom... TOM ! » L'homme sort de son sommeil d'un bond lorsqu'une biche vient frôler la carrosserie. Il s'écrase le front contre le toit de la voiture, sue à grosses gouttes. Il attrape avec peine la bouteille de whisky qu'il est parvenu à voler à la station-service et s'en boit une gorgée. Le feu de l'alcool lui remonte le long de la gorge pour venir lui réchauffer le palais, remettre ses idées en... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2015

Le Cognassier / Partie 3 : "Le destin de ceux qui sont passés ici"

L'image vient de ce site (avec un texte inséré par la Baba) : http://france.jeditoo.com/Paca/luberon/bonnieux.htm#la-louve Un goût à la fois sucré et ferreux dans la bouche, l'homme se réveille, l'esprit embrumé. Il râle de douleur, crache, s'essuie, se lève puis repart, traversant les terres dépeuplées au hasard de son bon vouloir. La nuit tombe toujours violemment lorsqu'il s'agit de trouver un abri. Et s'il a vécu l'horrible en prison, il craint surtout d'être seul face à cette nature, trop longtemps délaissée, tous deux trop... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 05:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 septembre 2015

Le Cognassier / Partie 1 : "Une légère douleur au ventre, comme une tenaille..."

Voici le lien d'où provient l'image : http://france.jeditoo.com/Paca/luberon/bonnieux.htm#la-louve  Le frumieux Bandersnatch se dresse sur ses deux plates afin de vous furmler son plus beau smiatch, balabines sanguifiantes et torse palombé. Soyez attentifs à sa mirifante parobe : il n'est pas pleu flair de ce que vous lirez !   Voilà près de cinq mois que je reçus la visite, à ma table de thé, d'une Baba curieuse sortie de sa tanière. Ensemble, nous avons travaillé ardemment à l'élaboration de la nouvelle "Le Cognassier",... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 00:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
09 septembre 2015

Défaite par K.O.

Il prit sa main, y dessina une lettre de l'alphabet. L'autre répondit en un sourire complice, lui posa un baiser léger sur la nuque. Les yeux de tout le café-route braqués sur eux, Francis et Amadi appréciaient chaque seconde du tendre amour qui les unissait. Ils sentaient sur leur bonheur ce poids moral mais choisirent de s'en distraire ; aujourd'hui n'était ni le jour des peurs ni celui de la culpabilité : le doux frisson de la liberté finirait par s'éteindre, l'un comme l'autre en mesurait l'entière réalité en creux de... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 21:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 septembre 2015

Du grabat à la scène

Il apparaît sur la scène en s'excusant presque. Son pas est lourd, son dos légèrement voûté. Du fond de la salle déjà l'on entend les sifflets et les heurts ; lui ne s'arrête pas et tend une patte d'ours vers le micro, comme pour s'arrimer. L'ancre ainsi jetée l'homme, animal, accorde sa guitare de ses gros doigts tel un bûcheron aiguisant sa hâche : avec poigne et précision. Les gens sont supris, s'interrogent : saura-t-il à nouveau ? Il y a pourtant une grâce dans ces mouvements brusques, une beauté candide de la brute maladroite. ... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,