08 mai 2016

1. Je suis papa 2. Je suis dépressif*

1. Je suis papa 2. Je suis dépressif* *Sans lien de cause à effet.   Il y a deux sujets qui me tiennent à coeur en ce moment, et ces deux sujets s'annulent, s'autodétruisent. Si je parle de l'un, l'autre en face n'a pas sa place, et inversement. Parce qu'être papa, c'est la chose la plus merveilleuse qui soit et qu'être dépressif, ça n'entre pas dans la composition de la poche "Bonheur" que l'on m'a transfusé à la naissance de ma fille. Pour autant, ce sont les deux choses qui m'animent depuis peu et comme un tiraillement... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 18:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 février 2016

Quelques nouvelles...

Yo yo !   Bon... ça me fait tout drôle de revenir par ici. Il était tout de même temps de faire une petite mise au point, parce que j'ai bien conscience de laisser ce blog à l'abandon. J'ai passé quelques semaines compliquées en terme d'écriture ces derniers temps, à ne RIEN écrire du tout, zéro, nada, que dalle. D'où mon "bloqué".   Pour autant, j'ai réussi à reprendre le chemin de l'écriture sous d'autres pratiques, d'autres formes et sur d'autres supports. Il se trouve que je vais être parent d'ici quelques mois, et... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2015

#cestnormalaumexique

Tulum, Mexique. Ouais, ça va, c'était joli.   Je reviens d'une semaine au Mexique avec ma femme, plus précisément de la région de la Riviera Maya (Cancùn, Playa del Carmen, etc...). C'était fantastique, mais ce pays a ses particularités auxquelles nous n'étions pas préparés...   Au Mexique, les gens roulent pour certaines et certains sans plaques d'immatriculation, "voire sans permis", nous a-t-on confié nonchalamment à l'hôtel. Haha, je ris. Je suis dans un bus mexicain qui n'a pas de ceinture et qui roule à 120 km/h,... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 août 2015

Un semblant de contenu

Voilà plusieurs mois que rien ne bouge sur ce blog. J'avoue, je plaide coupable, qu'on me jette au cachot. J'ai pourtant des textes dans les cartons qui ne demandent que du temps (et des trucs vachement biens !) mais c'est justement ce dont je manque. C'est paradoxal car j'ai en ce moment de longues plages horaires pour écrire, mais j'ai d'autres projets de plus grande envergure à développer. Je ne veux plus me servir de ce blog comme d'un prétexte pour ne pas aller au bout de mes idées les plus folles. Ca ne veut pas dire que les... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2015

Œil pour œil...

Il cogne sec, fort, dur sur le cuir du sac. Ses doigts saignent parce qu'il n'y connaît rien ; le gérant de la salle lui pose une main franche sur l'épaule. Lui, frappe encore, et encore. Les larmes coulent le long de ses joues et la morve suinte sans retenue. Sa respiration est rauque : s'il ne sait pas cogner, il ne sait pas non plus gérer son souffle. Il donne des coups à s'en faire mal, jusqu'à en crever de rage et de douleur, jusqu'à ce que son corps le lâche et cesse de lui résister, cesse de devenir un poids pour lui.... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 01:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 avril 2015

C'est quand la dernière fois que tu as fait quelque chose pour la première fois ?

Dis moi, c'est quand la dernière fois que tu as fait quelque chose pour la première fois ?   Cette question, elle est sournoise. Elle entre dans ta tête, elle te fait cogiter longuement et te retourne l'esprit, à la recherche du souvenir tombé derrière la commode du salon (il y a un salon dans ton esprit, encombré de beaucoup de mobilier), à la recherche de l'introuvable. Cette question est entrée en moi un soir où j'écoutais la Nuit Originale, et plus particulièrement les interventions de Navo et Damien Maric (à partir de... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 11:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 décembre 2014

500 visites !

Heyyyyyy !   Un petit message pour dire que ce blog atteint aujourd'hui les 500 visites ! En comparaison avec d'autres c'est ridicule, mais en comparaison avec les débuts de ce blog c'est énorme ! :D   Alors merci d'être passé, ça fait plaisir, reviens quand tu veux, mets toi bien, laisse un commentaire ! Ouais !   A bientôt pour plein d'autres textes. Si tu as aimé n'hésite pas à partager ce blog avec les tiens (dans le respect de mes conditions, cela va de soit ;) ). N'hésite pas non plus à relire d'anciens... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2014

Le paradoxe du mot - 1

Il est des moments où les mots ne servent de rien. Ils ne vous sont d'aucun secours, d'aucune aide, d'aucun conseil. Les mots alors vous encombrent et vous confondent, vous enchaînent et vous entraînent dans des profondeurs abyssales. Dans ces moments-là, les mots se la ferment et se sont les poings qui vous tirent en avant. Il y a un temps pour tout. Mais quand vous vous apprêtez à cogner sourdement, à porter le coup qui, à coup sûr, fera le bruit sec et provoquera la douleur – à n'en pas douter – les mots viennent vous maudire. Ils... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2014

Voilà quelques temps que rien ne vit, que rien ne pousse sur ce blog stérile. C'est qu'il a fallu (et qu'il faut) tout remettre en ordre là-haut ; ça prend du temps, et c'est difficile. Un pas, puis un autre, et un autre encore. Puis l'inertie d'un enfant qui s'assoit, bras croisés, incarnant le "non". Se relever, se rassoir. Faire trois pas en arrière, se rassoir. Pleurer des heures le petit bobo. Comment écrire à nouveau lorsqu'on en est là ? Quand on a appris aux images à faire écran noir, l'esprit devient une excroissance inutile... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2014

Dans l'œil du cyclone

Mais quelle idée ? T'es dans la tourmente, t'as l'impression que l'univers marche sur la tête, avance-recule et tourne tout à la fois ; t'as lu par hasard un peu d'un bouquin hier soir, tu sais même pas comment : parce que ça fait des mois que t'en as pas lu, des mois que t'en as pas ressenti l'envie ; t'es dans la tourmente donc, et t'as besoin des bras de Celle, qu'ils t'enlacent, t'enserrent, te contiennent et te rendent présent à ce monde, là, à l'instant-T et à l'endroit-E ; et très vite tu ressens aussi le besoin, frénétique,... [Lire la suite]
Posté par March Hare à 14:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]